ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




jeudi 9 février


Mise à jour
dimanche 22 janvier


Accueil > Production Scientifique > Thèses soutenues > Année 2020 > Soutenance de thèse de Mohamad AMMOUN (15 décembre)

Soutenance de thèse de Mohamad AMMOUN (15 décembre)

par Martrenchard-Barra Séverine - 10 décembre 2020

La soutenance aura lieu en visioconférence

Méthodes physiques avancées pour caractériser et minimiser la bio-contamination

Différentes méthodes de caractérisation physique de molécules auto-assemblées et d’entités biologiques adsorbées sont mises en œuvre afin de contrôler l’élaboration de surfaces par auto-assemblage et greffage de molécules présentant des fonctions amide, l’un des buts étant d’exploiter la spectroscopie vibrationnelle des bandes amide par génération de somme de fréquences (SFG) sur substrat d’or. Cinq types de molécules ont été étudiées : (1) une fonction amide unique insérée dans une chaîne alkyle auto-assemblée ; (2) des hélices α auto-assemblées ; (3) un peptide (la nisine) greffé sur une couche auto-assemblée fonctionnalisée ; (4) une protéine (la BSA) adsorbée sur une surface hydrophobe ; (5) des bactéries adhérées sur des protéines de BSA. L’apport de la spectroscopie SFG des fonctions amide s’avère complémentaire de celui de la spectroscopie d’absorption IR. La polarisation des lasers ne pouvant pas être exploitée sur nos substrats d’or, le rapport d’intensité entre les bandes amide I et amide II a été spécialement étudié. Il varie très fortement en fonction des différentes molécules biologiques étudiées et de leur environnement.
Les propriétés anti-microbiennes de la nisine ont été améliorées en diluant les sites de greffage pour diminuer l’encombrement stérique. Bien que cela diminue la densité de nisine greffée, l’efficacité de l’interaction de la nisine avec les bactéries s’en trouve augmentée.