ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




mardi 20 avril


Mise à jour
vendredi 16 avril


Accueil > Production Scientifique > Thèses soutenues > Année 2021 > Soutenance de thèse d’Adrien Mau (12 mars)

Soutenance de thèse d’Adrien Mau (12 mars)

par Martrenchard-Barra Séverine - 1er mars


La thèse sera diffusée en visioconférence. Les personnes extérieures au laboratoire qui souhaitent y assister sont invitées à envoyer un mail à l’adresse

seminaires.ismo@universite-paris-saclay.fr

Elles recevront le lien pour se connecter en retour.

Développements pour l’imagerie quantitative et à haut contenu en microscopie de fluorescence classique et super-résolue

La microscopie de fluorescence et la microscopie de localisation de molécules uniques (SMLM) permettent d’imager des parties spécifiques d’un échantillon et sont un outil indispensable en Biologie. Cependant ces imageries sont généralement qualitatives et limitées en taille de champ ainsi qu’en temps d’acquisition. Ces limites sont intimement liées aux propriétés de l’illumination, qui n’est optimale ni en terme d’uniformité, ni en contrôle de l’éclairement.
Nous proposons une nouvelle méthode d’illumination nommée ASTER (Adaptable Scanning for Tunable Excitation Regions), capable de délivrer une illumination modulable et uniforme, et compatible avec les méthodes de sectionnement optique classiques. Nous l’appliquons en premier lieu à la microscopie de fluorescence où nous montrons sa compatibilité avec l’imagerie d’échantillons vivants. Ensuite, nous démontrons l’obtention de résolutions uniformes en SMLM ainsi que le potentiel de la modulabilité d’ASTER. Il est ainsi possible de réduire le fond ambiant, d’imager des champs larges de 200x200µm² ou de réaliser une image SMLM sur l’ordre de quelques minutes.
Enfin, nous présentons l’implémentation dans un dispositif abbelight d’une méthode d’imagerie multi-couleur en SMLM permettant d’imager plusieurs structures simultanément avec des cross-talk de l’ordre de 2%. Cette méthode est quantifiée analytiquement et appliquée à l’imagerie à deux et trois couleurs, ainsi qu’à l’imagerie 3D. Différentes pistes d’amélioration d’ASTER et de l’imagerie multi couleur sont ensuite proposées.