ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




lundi 15 août


Mise à jour
mercredi 10 août


Accueil > Équipes scientifiques > Nanophysique et Surfaces (Nanophys) > Techniques expérimentales et théoriques > Le Tunnel : combiner des techniques de sciences des surfaces sous vide

Le Tunnel : combiner des techniques de sciences des surfaces sous vide

Le tunnel ultravide (10-10 mbar) de l’ISMO, installé en 2019 regroupe un large panel de techniques complémentaires pour l’analyse de surface sous vide comme les spectroscopies optiques (SFG, FTIR) et électroniques (HREELS, XPS, UPS), les microscopies à sondes locales (STM, AFM) et la diffraction d’atomes (GIFAD) et d’électrons (LEED). Le tunnel permet la préparation (nettoyage par bombardement, dépôt de métaux, de semi-conducteurs ou de molécules organiques) et le transfert d’échantillons entre les différents bâtis.

L’interconnexion de la nouvelle chaîne laser fs installée à l’ISMO en 2019 avec le tunnel ultravide permet la réalisation d’expériences SFG sous vide et la possibilité de combiner laser fs et microscopies à sondes locales (STM, AFM).

Interconnexion tunnel - chaîne laser fs : Chaîne laser fs Ti:Sa (Coherent, Legend Elite) 35 fs, 4 mJ, 3 kHz pompant 3 TOPAS pour disposer d’impulsions de l’UV (240 nm) au moyen IR (16 µm) connecté au tunnel sous vide de l’ISMO par l’intermédiaire du bâti ultravide du groupe Femtophysique aux interfaces.