ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




lundi 23 novembre


Mise à jour
lundi 23 novembre


Accueil > Séminaires > Année 2011 > Séminaire C. Marquer (1er mars 2011)

Séminaire C. Marquer (1er mars 2011)

Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière UPMC/Inserm UMR-S 975/CNRS UMR7225

par Secretariat - 11 février 2011 (modifié le 17 février 2011)

Les interactions entre biomolécules (ADN, protéines, lipides) régissent le fonctionnement physiologique de la cellule. Par conséquent, leur dérégulation peut être à l’origine de dysfonctionnements cellulaires, voire de pathologies.

Une des caractéristiques de la maladie d’Alzheimer est la présence, dans le cerveau des patients, de plaques séniles, principalement constituées de peptide amyloïde. Nous avons pu montrer qu’un excès de cholestérol membranaire dans les cellules pouvait entraîner une augmentation de production du peptide amyloïde.

Nous essaierons de comprendre, à l’échelle moléculaire et par des techniques de microscopie et de spectroscopie innovantes, comment le cholestérol peut avoir un effet sur la production du peptide amyloïde et donc sur le développement de la maladie d’Alzheimer. Dans un premier temps, nous étudierons, par TIRF-FLIM-FRET, (Total Internal Reflection Fluorescence- Fluorescence Lifetime Imaging Microscopy- Förster Resonance Energy Transfer) comment faire varier le cholestérol de la membrane des cellules peut avoir des conséquences sur les interactions moléculaires entre deux protéines clés de la maladie d’Alzheimer. Dans un second temps, nous utiliserons la FCS (Fluorescence Correlation Spectroscopy) pour déterminer la répartition moléculaire de ces protéines dans des micro-domaines membranaires enrichis en cholestérol appelés "radeaux lipidiques". Nous observerons ensuite comment une modification du cholestérol membranaire joue sur cette répartition et quelles sont les conséquences pour la cellule.

Ainsi, nous démontrerons, par l’utilisation conjointe de ces deux techniques d’imagerie photonique, comment la modification du cholestérol membranaire provoque une dérégulation dans les interactions moléculaires au sein de la cellule, entraînant l’aggravation de la pathologie.

Affiche C.Marquer - 149.5 ko